Procès de Toulouse 8ème jour : début 9h

La parole aux accusés

Fabien Djetcha : “Je veux dire aux victimes que je ne suis jamais allé chez elles.”

Redouane Ikil : “Je suis directeur de bureau de poste pas d’une équipe de malfrats. Mon moteur c’est ma famille, je n’aurais jamais fait une chose aussi affreuse. Je suis innocent et je me battrai toute ma vie pour faire reconnaître mon innocence.”

9h10 : la cour s’est retirée pour délibérer.

Verdict du procès de Toulouse :

15h30

Redouane Ikil est acquitté. Fabien Djetcha est condamné à 15 ans de réclusion criminelle.