Communiqué de Presse : La suite d'"Envoyé Spécial" du 12 septembre



La suite d’ « Envoyé Spécial » du 12 septembre

Lettre des médecins au PDG de La Poste



L’UNSA-Postes s’est procurée la lettre cosignée par 23 médecins du travail de La Poste . La lettre commence ainsi : «  Nous, Médecins du travail du groupe la Poste, tenons dans ce courrier à vous alerter sur les risques psycho-sociaux concernant les encadrants, toutes branches confondues. » L’UNSA-Postes n’a eu de cesse au cours de ces dernières années d’alerter la Direction de La Poste sur la souffrance au travail de tous les postiers (facteurs, guichetiers, cadres, cadres supérieurs) Aujourd’hui ce sont les médecins qui prennent le relais, en faisant un focus particulier sur les cadres : «La situation devient alarmante et de plus en plus difficile à gérer. Nos encadrants, cadres et responsables sont en souffrance croissante. Nous avons en effet, et de façon générale, retrouvé des indicateurs de surcharge de travail avec atteinte à leur santé physique et mentale. » Un peu plus loin : «Beaucoup d’encadrants présentent des troubles du sommeil, des pensées intrusives du travail dans leur vie personnelle ; des problèmes cardio-vasculaires (hypertension artérielle, infractus du myocarde, accident vasculaire cérébral…) ; des troubles de l’alimentation. D’autres présentent des troubles anxieux, des troubles dépressifs… Nous notons avec des variations selon les secteurs des cas d’épuisement professionnel, un turn-over important sur ces postes (départ vers un autre poste sans management ou vers la retraite/TPAS), une augmentation des arrêts maladie, des postes d’encadrants non pourvus, voire parfois des tentatives de suicides, de façon variable sur nos différents secteurs. » Les encadrants ont également peur de témoigner de leur mal-être : «De façon générale, ils nous demandent pour la plupart de ne pas en parler à leur hiérarchie par peur des répercussions sur leur carrière. Ceux qui parlent n’ont d’ailleurs souvent « plus rien à perdre » de leurs propres mots. Leur parole, souvent difficile à obtenir est d’autant plus précieuse lorsqu’ils se confient. Dans leur discours, des craintes pour leur avenir professionnel sont réelles. » La lettre cite ensuite toute une série d’ «irritants» dont ceux-ci : «Les encadrants que nous rencontrons se questionnent sur les stratégies qu’ils doivent défendre et n’y trouvent pas toujours de sens. Ils sont confrontés à des situations d’échec (réorganisation qui se passent mal, absentéisme, relations sociales tendues, plaintes et reproches des agents, des clients et de leurs managers). Ils expriment un sentiment de solitude ou d’isolement sur le terrain, avec la difficulté de ne pas être entendu à la fois des DEX, du « siège », et à la fois pas compris des agents, avec la tâche difficile de devoir mettre en œuvre des actions pour lesquelles ils ne trouvent plus de sens, voire les trouvent irréalisables » L’explication que donnent les médecins est la suivante : «C’est l’évolution permanente des organisations du travail qui est le principal facteur déclenchant de ce malaise : le rythme des réorganisations imposées tous les deux ans devient intenable et les managers sont en permanence en train d’évaluer une réorganisation ou d’en préparer une nouvelle. » Les médecins insistent également sur le fait qu’au global, toutes branches confondues il y a une grande insuffisance dans l’évaluation des RPS (Risques Psycho Sociaux). Ils proposent de mettre en place un groupe de travail des médecins du travail de La Poste pour travailler sur l’évaluation des RPS, des plans d’action déclinés avec les spécificités locales et les spécificités par branches et par métiers, en harmonisant les pratiques en faisant appel à des compétences extérieures à La Poste si cela leur apparaissait nécessaire. Les médecins indiquent également qu’une évaluation de la situation des managers est indispensable au niveau national. Ce diagnostic est indispensable et devra servir base aux négociations en cours avec La Poste sur l’accord «développement des managers». Les médecins concluent leur lettre ainsi : «Il est de notre mission de médecins du travail de vous alerter sur cette situation sanitaire et de participer à des actions pluridisciplinaires afin de mettre en place des mesures préventives efficientes pour les individus, garants du bon fonctionnement du groupe». Nous espérons que leur message sera entendu, et l’UNSA-Postes est prête à rencontrer les dirigeants de La Poste pour enfin avoir une discussion sérieuse sur le sujet de la souffrance au travail qu’aujourd’hui La Poste ne peut plus «cacher sous le tapis». Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.



Bien à vous



Luc Girodin Secrétaire Général de l’UNSA-Postes 06 84 27 03 28

AVANT-PREMIERE "DANSE AVEC TES MAUX"

Lire la suite...

L'UNSA-Postes en grève le 09 mai ! Les manifestations partout en France !

Communiqué de Presse : Ouverture du procès de Didier Lombard le 6 mai 2019

Le Kremlin-Bicêtre le 3 mai 2019

Ouverture du procès de Didier Lombard le 6 mai 2019 : La Poste a-t-elle tirée les leçons de ce qui s’est passé à France Telecoms dans les années 2008/2009 : Rien n’est moins sûr!



L’UNSA-Postes a en effet le sentiment que La Poste ne semble pas prendre en considération les nombreuses alertes que notre organisation syndicale lui a adressé au cours des derniers mois.



En effet les réorganisations incessantes entrainent de plus en plus de souffrance au travail chez les facteurs et les guichetiers, mais aussi chez les cadres.



Il ne se passe pas une semaine sans que nous soyons appelés par des agents ou des cadres qui n’en peuvent plus.



D’un côté la Direction de La Poste demande aux cadres de faire de la productivité et d’un autre côté elle leur demande d’être bienveillants avec le personnel, il y a un moment où ces injonctions paradoxales ont leurs limites.



De plus en plus de cadres craquent et se retrouvent en burn out, ou sont poussés à démissionner ou à se mettre en TPAS (pré retraite spécifique à La Poste).



Certains médecins du travail de La Poste nous ont également alerté sur l’augmentation des cas de souffrance au travail, sur l’augmentation des suicides ou des tentatives de suicide.



Il faut que La Poste arrête d’être dans le déni et qu’elle regarde la réalité en face.



Le 26 juin La Poste est convoquée au tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand par une postière, adhérente à l’UNSA-Postes qui a porté plainte pour harcèlement moral, nous serons à ses côtés pour la soutenir et la défendre, nous nous sommes portés partie civile dans cette affaire.



Le procès de Didier Lombard qui s’ouvre ce lundi 6 mai n’est peut-être que le premier d’une longue série qui risque cette fois de concerner les dirigeants de La Poste.

Luc Girodin Secrétaire Général de l’UNSA-Postes

Aidez l'UNSA-Postes à co-produire un court métrage sur le harcelement moral

Aidez le syndicat UNSA-Postes à coproduire un court-métrage sur le harcèlement moral. Afin de sensibiliser un large public sur ce mal qui touche de plus en plus de salarié(e)s.

Cette fiction : “Danse avec tes maux” réalisée par Touria Benzari aura pour actrice principale Sophia Aram.

Vous vous levez le matin et pourtant vous êtes déjà fatigué. Vous n’avez pas envie d’aller travailler, vous avez la “boule au ventre” et encore une fois, vous vous attendez à être humilié. Vous ne savez plus comment sortir de cet engrenage, où tout ce que vous faites n’est pas reconnu, voire dévalorisé, où vous avez l’impression de ne servir à rien, alors qu’avant tout allait bien…. Si vous avez déjà vécu cela, ou si vous le vivez aujourd’hui et que vous ne voulez pas que ça arrive aux autres, si vous connaissez un collègue qui vous a raconté sa souffrance au travail, aidez-nous à être partenaire de ce court-métrage. Cela nous permettra de le diffuser lors de conférences débat que nous allons animer en 2019.

Nous sommes persuadés que pour combattre efficacement le harcèlement moral et, plus généralement, la souffrance au travail, il faut en parler pour en sortir. On compte sur vous.

https://www.cotizup.com/unsa

- page 1 de 20

Facebook

 

Chaîne Youtube

compteur de visites

 


À propos | Contact | Administration